promotionculturelle.ch

print logo promotionculturelle.ch
 
 


promotionculturelle.ch est une plateforme d'information de l'Office fédéral de la culture (OFC) et du Pour-cent culturel Migros. Le répertoire soutient les acteurs culturels dans la prise de contact ciblée avec les organismes de promotion. Le but étant de réduire la quantité des demandes en faveur d'une qualité supérieure des requêtes. Le principe est le suivant: la bonne demande au bon endroit.


Depuis son relancement, en juillet 2012, le répertoire se limite aux adresses de promotion à proprement parler. Concrètement, il s'agit des institutions publiques et privées qui soutiennent des organisations ou des projets culturels par le biais de contributions financières. Le fonds comprend quelque 400 adresses et peut être filtré selon catégories et régions.


La véracité des données relève de la responsabilité des institutions listées. Par ailleurs, promotionculturelle.ch contrôle et complète le recueil à intervalles réguliers. 


Veuillez prêter attention aux points suivants :


• 
kulturfoerderung.ch est une base de données qui contient des adresses d’organismes de promotion et qui est prévue pour être utilisée de manière autonome.


• Ni la rédaction ni les organismes responsables ne donnent d’informations sur la présentation des demandes. 


• Ni la rédaction ni les organismes responsables n’acceptent de candidatures ou de demandes déposées sur ce site.


• Pour toute question concrète, prière de contacter l’institution concernée (collectivité / fondation)


Nous vous remercions de votre compréhension.


Mentions légales:


Malgré la vérification méticuleuse des adresses, aucune garantie ne peut être accordée quant à l'exactitude, la précision, l'actualité, la fiabilité et l'intégralité du contenu des informations. 


promotionculturelle.ch se réserve expressément le droit de modifier, en tout ou partie, les contenus, de les supprimer ou d'en suspendre temporairement la diffusion, à tout moment et sans avertissement préalable.


Le site ne saurait être tenu pour responsable des dommages matériels ou immatériels qui résulteraient de l'utilisation des informations diffusées ou de défaillances techniques.